Sélectionner une page

Aposimz : Le nouveau Tsutomu Nihei

Aposimz signe le retour du talentueux Tsutomu Nihei 弐瓶 勉. Après Blame ! et Knights of Sidonia, et plus de deux ans d’absence, le maître de la SF japonaise nous emmène à nouveau, dans un monde bien à lui. Et c’est une fois encore, Glénat Manga qui a le privilège d’éditer ce nouveau manga sous-titré “La planète des Marionnettes”
Aposimz T01

Aposimz les marionnettes de la mort

Le puissant Empire du Revidor domine et terrorise une population vivant sur un astre gigantesque nommé Aposimz.
L’histoire débute alors que de jeunes gens se voient confier par une fugitive, sept projectiles et un code. Ce dernier va permettre à l’un d’eux, Essro, de devenir une marionnette. Et les projectiles quant à eux pourraient bien être une clef pour sauver ce monde en perdition.

Comme souvent avec Tsutomu Nihei 弐瓶 勉, il faut faire la démarche de pénétrer dans son univers. En effet, l’accès n’est pas simple. Mais quel univers ! Il le créer élément après élément, que ce soit sa cartographie ou sa biologie.
Le concept de marionnettes, terme d’ailleurs bien trouvé, est en lui même une réussite.
Jugez plutôt: tout le monde ne peut y accéder en restant en vie. Car il s’agit d’un état proche du cadavre. à l’instar des zombies, l’être humain reste habité. De plus, parmi les Marionnettes, certains sont dits “réincarnés”. Et ceux-ci génèrent une armure aux facultés accrues, en faisant des combattants hors pair.

Dans Aposimz, il est question de “vis de rupture”, de “Niveau de Vestiges” et de “Niveau de contrôle central”. Et ces concepts, nés de l’esprit créatif fertile de Tsutomu Nihei 弐瓶 勉, ne sont que des bribes de l’univers passionnément sombre d’Aposimz.

Aposimz

Un graphisme fort au service de l’histoire

Aposimz, nous immerge dans un monde en ruine et et en guerre. Les peuples vivent sous le joug d’un régime totalitaire sur un astre artificiel. Tsutomu Nihei 弐瓶 勉 créer de toute pièce sa Science fiction et nous livre une histoire qui s’installe sans tarder dans ce premier tome.
Son graphisme est comme de coutume, une vraie réussite ! Le Character design est magnifique, jusque dans le détail des squelettes des Marionnettes.
Les décors et la lumière, toujours très clairs, virent sur le blanc. Alors, ils rythment une image surexposée, prenant à contrepied une histoire bien sombre et glauque.

La quête d’Essro ne fait que débuter, et elle semble ardue.

Aposimz

Aposimz, de la SF de haute voltige

Aposimz

Avec Aposimz, Tsutomu Nihei 弐瓶 勉 confirme son style : une histoire dépaysante, robuste et sombre.
Comme pour chacun de ses mangas, il nous concocte un monde dans lequel il nous invite à entrer. Certains éléments déroutent et peuvent freiner cette immersion. Toutefois, cette dernière s’avère bien plus aisée que dans les précédentes oeuvres de cet auteur.

Tsutomu Nihei 弐瓶 勉 sera présent au 46ème Festival international de la BD d’Angoulême du 24 au 27 janvier 2019, et une exposition lui sera consacrée. Nous pourrons également assister à des masterclass et séances de dédicaces !

Aposimz chez Glénat Manga c’est de la SF de haute voltige !

Aposimz
Aposimz

Aposimz : Fiche Technique

  • Titre Original: 人形の国
  • Auteur: Tsutomu Nihei 弐瓶 勉
  • Catégorie: Seinen
  • Genre: Science-Fiction
  • Éditeur Japon : Kodansha
  • Éditeur France : Glénat Manga
  • Date de sortie: 2018-11-07
  • Nbr de tomes: 3 en cours
  • Format: 132 x 182 mm
  • Nbr de Pages: 180
  • Sens de lecture: Japonais
  • Lectorat: 12 ans et plus
  • EAN: 9782344028827
  • ISBN: 978-2-344-02882-7
  • Copyright: NINGYO NO KUNI © 2017 Tsutomu Nihei / Kodansha Ltd.
Aposimz
46ème Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême