Sélectionner une page

Enfant du Vent : Cécile Corbel fait le printemps

On dit que l’hirondelle apporte le printemps. Notre hirondelle musicale s’appelle Cécile Corbel qui de sa voix onirique accompagne au grès du vent le renouveau de la saison. Enfant du Vent, son 8ème album est disponible depuis le 29 mars 2019 chez Polydor. 19 nouveaux titres dont le premier extrait nous avait envouté. Sayonara no Natsu est un duo magistral porté par sa harpe et une pureté de voix hors du commun.
Cécile Corbel 2019

Partage de Générations

Avec ses accents celtiques et ses références au Japon, Enfant du Vent nous invite immédiatement en voyage. Un voyage culturel mais aussi un voyage au coeur du songe. Quoi de mieux que des chansons pour border vos enfants et les inviter à rêver ? Intarissable conteuse, Cécile depuis longtemps déjà, aime partager sa musique et son chant. Enfant du Vent est un dialogue d’un parent à son enfant, d’une mère à son fils, unissant ainsi l’amour et les générations le temps d’une poésie musicale.
Enfant du Vent par Cécile Corbel photo

Ponts inter culturels

Sayonara no Natsu en était le premier extrait. Et il annonçait avec justesse un pont entre le Japon et la France. Ce très beau duo entre Cécile Corbel et Misaki Iwasa n’est pas le seul à porter ce message.
Le cultissime générique de fin de Mon voisin Totoro, sublimé par la voix de Cécile et la chorale d’enfants Anima, se voit brillamment réinterprété.
Mais résumer Enfant du Vent à ses deux titres serait injuste.
Car écouter Cécile Corbel c’est être immergé dans la culture celtique et même Irlandaise.
Ainsi, Enfant du Vent se révèle être aussi un pont entre toutes ces cultures, aussi éloignées soient elles.
Du Finistère au Japon, jusqu’à l’Irlande, la harpiste, de son talent, sait nous bercer autant qu’elle nous fait danser.
Les traditions musicales ne s’estompent pas au fil des années, et se laissent porter par le vent sonore.

La superbe pochette illustrée par Andrea Kiss est une excellente porte d’entrée dans cet opus de 19 titres.

Enfant du Vent par Cécile Corbel photo

Harmonies de Voix

Avec Enfant du Vent, Cécile Corbel accueille également dans son univers la québécoise Natasha St Pier. La chanson Vl’à le bon vent nous fait virevolter. Ainsi, de Misaki Iwasa à Natasha St Pier, l’album se fait aussi pont entre les voix.

Cécile Corbel n’a pas son pareil pour nous faire frissonner de sa voix et de sa harpe. Les deux dialoguent avec une connivence évidente.
On se retrouve par moment entrainé dans des mélodies enivrantes, et à d’autres bercé par sa voix duveteuse.

Sayonara no Natsu Misaki Iwasa

Lire la chronique « Sayonara no Natsu, le premier extrait »:

Sayonara no Natsu Single

Cécile Corbel sur Scène

Cécile Corbel se produira sur scène tout cet été, et ce dès le 16/06 en Allemagne. Après un passage par la Chine, conquise par l’artiste l’année dernière, du 20 au 23 juin, elle reviendra se produire en France. Elle nous donne donc rendez-vous le 21 juillet au Festival Celtique de Abbaye de Marbach (68) à 17h. Retrouvez sur son site internet, toutes dates à ne pas manquer jusqu’au 22 septembre !
Cécile Corbel et Misaki Iwasa sur scène à Japan Expo 2018
Retrouvez toutes les dates de ma tournée —> Site WEB Cécile Corbel
« Raconter des histoires, sur scène et dans mes chansons, et jouer pour vos oreilles des mélodies voyageuses, sont les deux choses que j’aime faire le mieux dans ma vie de harpiste-troubadour, et qui entretiennent en moi « la petite étincelle magique, » celle qui est précieuse, qui rattache chacun de nous à l’enfance et à la joie. Ce nouvel album suit mon chemin, depuis la pointe sauvage du Finistère où j’ai grandi, jusqu’au Japon, cet incroyable pays avec lequel j’ai des liens si forts depuis la composition de la bande son du film d’animation Arrietty des studios Ghibli. Vous y trouverez aussi les pays celtes, l’Irlande et ses gypsies, des voix d’enfants sorties d’un rêve, et le chant de femmes merveilleuses qui m’ont fait le cadeau de chanter avec moi – la japonaise Misaki Iwasa et la québécoise Natasha St Pier. » Cécile Corbel

Enfant du Vent, c’est donc un dialogue permanent entre les cultures, les générations. Tel des aller retours entre les uns et les autres, un mouvement doux et bénéfique. En écoutant Enfant du Vent, j’aime à imaginer qu’une simple brise peut porter la musique et la voix de Cécile même au delà des océans les plus fougueux. Que vous ayez des enfants ou non, vous serez séduits par le rêve que procure ce 8ème Album de Cécile Corbel. Car au delà du voyage, Enfant du Vent porte un message infiniment précieux et salutaire. : Le Partage !

Cécile Corbel dans Anime Story

(re)découvrez la très belle interview que Cécile Corbel nous avait donné dans Anime Story en 2011 à l’occasion de la sortie du film Arrietty le petit monde des chapardeurs.